Le gaming devient une matière facultative dans les écoles suisses

23. Février 2021

Swisscom lance un nouveau support pédagogique pour les écoles : E-Sport et gaming sont abordés en profondeur dans les salles de classe. Les élèves réfléchissent à leur comportement en matière de jeu et se renseignent sur les emplois dans ce secteur.

Le gaming devient une matière facultative dans les écoles suisses

Quel genre de jeux existe-t-il ? Qu’est-ce que cloud gaming ? Comment faire du jeu ma profession ? Que puis-je m’entraîner avec des jeux ? Mais aussi : que sont les discours de haine et le cyber-grooming ? Quels sont les risques liés aux jeux et comment se présente la dépendance aux jeux ? Les réponses à ces questions sont données en classe.

Les jeux font aujourd’hui partie de la vie quotidienne de nombreux écoliers. Un nouveau support d’enseignement numérique vise désormais à renforcer les connaissances de base et les compétences médiatiques dans ce domaine. Le nouveau support pédagogique est destiné aux élèves de la septième à la neuvième année. C’est-à-dire pour les jeunes de 12 à 16 ans. Il contient une trentaine de leçons réparties en huit modules. Le matériel pédagogique a été lancé par le fournisseur de télécommunications Swisscom.
Jouer en classe

Par exemple, des connaissances sur les différents genres de jeux ou sur l’histoire des jeux vidéo et des consoles de jeu sont enseignées. Les étudiants acquièrent également des compétences en matière de jeux qui peuvent leur être utiles dans la vie de tous les jours. Ces compétences dites « douces » sont, par exemple, des capacités telles que la créativité et l’adaptabilité. Ils sont difficiles à mesurer, mais jouent un rôle majeur dans les choix de carrière.

Non seulement les jeux, mais aussi l’E-Sport ont leur place dans la classe. Les étudiants découvrent les emplois qui existent dans ces deux domaines. Cependant, les leçons ne sont pas que de la pure théorie. Il y a aussi des jeux dans chaque module. « Dans chaque cas, le jeu est coordonné avec la partie connaissance. Ainsi, il n’est pas simplement joué, mais les étudiants s’engagent sur le thème du module respectif pendant la séquence de jeu. Lors de la sélection des jeux, on a veillé à ne pas dépasser la classification PEGI 12 ans », indique le matériel pédagogique.

Consentement des parents

En raison de l’âge minimum pour les plateformes telles que Twitch et YouTube, les parents doivent donner leur consentement écrit pour l’inscription à l’option. Selon Swisscom, le matériel pédagogique promeut et développe diverses compétences qui sont également incluses dans le programme d’études21 des cantons germanophones de Suisse. Il existe des ateliers pour les enseignants afin de se familiariser avec le contenu.

En Suisse, plus de 70 % des jeunes jouent régulièrement à des jeux vidéo. C’est ce que montre l’étude James 2020, pour laquelle environ 1000 jeunes âgés de 12 à 19 ans ont été interrogés. Les abonnements forfaitaires à des jeux tels que Xbox Game Pass ou Playstation Now sont particulièrement populaires auprès des participants.

Source : 20 minutes