Le Servette FC met en veilleuse les activités E-Sports

1. Septembre 2020

Le Servette FC met en pause ses activités E-Sports. L’équipe était l’une des meilleures de Suisse. Les joueurs ont été pris par surprise par cette décision.

Le Servette FC met en veilleuse les activités E-Sports

Pendant trois ans, Servette Geneva eSports a été l’une des meilleures, des plus performantes et des plus connues équipes de E-Sport en Suisse. Déjà à ses débuts, le club a remporté une victoire contre le PSG eSports dans la Rocket League 2017. Il a été suivi par de nombreux autres succès nationaux et internationaux dans divers jeux.

Aujourd’hui, les Suisses perdent une de leurs figures de proue. Vendredi soir, le club a annoncé la mauvaise nouvelle sur la chaîne officielle Twitter : « Sevette Geneva eSports a décidé de faire une pause.

À l’époque, selon le site web officiel, l’équipe était composée de 13 e-sportifs, deux joueurs juniors et trois employés.

La crise de Corona est apparemment aussi à blâmer : « Après de longues considérations stratégiques et compte tenu de la situation sanitaire mondiale, qui rend impossible l’organisation des événements du club, le Servette Geneva eSports a décidé de se retirer de la scène E-Sports pour le moment ».

Une décision qui surprend ses propres acteurs

Nau.ch a parlé à un joueur concerné qui souhaite rester anonyme. En conséquence, de nombreux contrats ont expiré à la fin du mois d’août et ne seront pas renouvelés. Par conséquent, ils devront se passer de leur salaire avec effet immédiat.

Le E-Sport athlète est critique à l’égard de la communication interne. Seulement deux heures avant, le public a été surpris par l’annonce.

« A mon avis, la communication externe s’est bien passée – mais pas avec les acteurs et les employés. Par exemple, beaucoup attendaient encore la publication des inscriptions aux tournois », explique-t-il.

Cependant, le E-Sport athlète a une vision pragmatique de la décision : « Les choses auraient pu se passer différemment, mais c’est la réalité des clubs sportifs à l’époque de Covid-19. Néanmoins, je trouve étrange que le département qui pouvait continuer à représenter le club ait été supprimé ».

Les clubs sont-ils plus nombreux à faire une pause dans le E-Sport ?

Il reste à voir si d’autres clubs de football connus feront de même. Dans ce pays, de nombreux autres clubs – surtout de Suisse romande – sont actifs dans le domaine du sport électronique. Il s’agit notamment du FC Lausanne, de Neuchâtel Xamax, du FC Sion et du FC Bâle.

Le Servette FC n’est pas le premier club à faire une pause dans ses activités. Le FC Saint-Gall a également complètement cessé ses activités sportives en ligne l’année dernière.

En revanche, cette semaine, le hockey sur glace a fait l’objet de bonnes nouvelles dans le domaine de E-sports : La prochaine saison de la NLA sera accompagnée d’un tournoi dans le cadre du jeu NHL 21. Bientôt, les douze clubs de la ligue disposeront de leurs propres joueurs de E-Sport.

Source : nau.ch